pompe à chaleur: surprise!

Avatar de l’utilisateur
tatayet
Messages : 36
Inscription : 15 mai 2018, 23:16

pompe à chaleur: surprise!

Message par tatayet » 31 mai 2018, 10:12

Bonjour,
Oui une surprise attends les utilisateurs de pompes à chaleur.
Comme olivier en avait parlé dans son document les factures vont augmenter suite à la modification de la méthode de calcul de la consommation.
Suite à l'article sur le triphasé, je me suis penché sur la pac de mon domicile. Surprise! selon mes calculs le budget chauffage va prendre 70%!

J'ai peut être écris trop vite, OUI Linky limite sur une puissance apparente NON EDF fait payer des KVA et non des KWH.
Néanmoins EDF pourra très bien dans le futur changer le mode de calcul à distance en KVA par exemple.
Je n'ai pas réussis à trouver l'info même chez EDF. L’installation de condensateur reste néanmoins une solution pour ne pas passer au calibre suivant.
Vous pouvez estimer facilement à quelle sauce vous aller être mangé.
Les informations ci dessous sont issues de mes calculs et connaissances. Je décline toutes responsabilités en cas de mauvaise interprétation ou erreurs de ma part.

Si vous avez le vieux compteur mécanique (avec le disque) il difficile de mesurer le cos phi, c'est du ressort d'un électricien ayant les compétances et le matériel, de plus il faut intervenir physiquement sur l'installation côté client.
Si vous avez un compteur de type électronique, il faut se rendre dans le menu avec la touche du haut qui affiche les courants et puissances. Pompe à chaleur arrêtée, vous pouvez déjà estimer le cos phi de l'installation. Vous divisez la puissance donnée en en Watts par celle donnée en VA. Cela va donner un rapport entre 0,5 et 0,9. Plus il est petit plus il est défavorable.
Faite la même mesure avec la pompe à chaleur en marche.
Pour savoir de combien la consommation serra majorée, faite le rapport inverse: la puissance en VA divisée par celle en Watt et vous obtenez le coefficient à appliquer sur la consommation de la pompe à chaleur.

La pompe à chaleurs air air à été une poule aux œufs d'or surtout pour les vendeurs.
Pour les utilisateurs c'est une autre histoire. Une pac type air/air est rentable dans un climat doux. A la montagne cela peux fonctionner très bien à condition d'avoir un type sol/eau ou eau/eau SI elle a été bien réalisée.
ps: Mon installateur, une pointure de l’incompétence, avait même réussi à trouver un rendement de 90% pour un chauffage de type grille pain. Tout ça pour assurer l'avance de son installation. Sans compter une pompe montée à l'envers, et une autre alimentée 24/24 et une liste de malfaçon conséquente.

La solution si vous avez déjà le Linky existe. La compensation avec des condensateurs voir l'article sur le triphasé: http://sainthilairedutouvet.com/forum/v ... p?f=2&t=14
La mise en œuvre par contre est réservée à un électricien de type industriel ayant les connaissances requises.

Répondre