Page 1 sur 1

arrêté st Bernard et st Pancrasse

Publié : 03 juin 2018, 17:12
par tatayet
Bonjour
Les démarches du collectif ont été fructueuses auprès de la mairie de Shdt.
Il me semble que rien n'a été entrepris avec les deux autres mairie.
Ils serait souhaitable d'obtenir un arrêté similaire.
Je vais me renseigner sur le nombre de signataires pour ces deux communes.
Qui serait disponible pour entrer en contact avec elle?

Re: arrêté st B st Pan

Publié : 21 juin 2018, 11:05
par tatayet
Je me suis rendu ce mardi 19 au conseil municipale de St Bernard.

Le chapitre Linky avait été préalablement bien étudié par M. Le maire. Ce dernier a souligné la qualité et l'objectivité de la réunion d'information du grand Tetra.

Afin de ne pas déformer ou mal interpréter ses dires, je vous invite à télécharger sur le site had hoc http://www.petites-roches.org/anne---2018.html le compte rendu du conseil dès qu'il serra disponible.

Des Bernardins ont envoyés courriers et mail afin de s'opposer à l'installation du Linky mais la mobilisation semble peu importante.

les points relevés par M. Le maire étaient
  • validité de l'arrêté municipale de St Hilaire: Si j'ai bien compris et brièvement, un arrêté ne peut aller à l'encontre de la loi qui impose à Enédis un système de mesure qui permettrait de réalisé des économie d'énergie.....
  • nuisances des courant porteurs: rien de prouvé scientifiquement et de toute façon dérisoire par rapport aux alimentations à découpage, téléphone et wifi
  • RGPD: Enedis n'a pas respecter les recommandations. La mairie se propose d'en aviser la CNIL
  • cours des comptes: manifestement il semble que le bien fondé économique est très discutable
  • Méthodes d'installation "brutales": une démarche serait faite auprès d'Enedis
l'obsolescence décidée n'a pas été évoquée.

Il a été décidé qu'un document d'information serra diffusé auprès des Bernardins.

La ou il y a un flou c'est que la loi oblige le déploiement mais le citoyen pourrait s'opposer à son installation.

Pour ma part, je campe sur mes positions et refuse catégoriquement cet appareil de flicage supplémentaire qui ne ferra réaliser aucune économie alors que les compteurs actuels sont parfaitement fonctionnels et précis.

le point de vue de la mairie de St Bernard

Publié : 22 août 2018, 21:56
par tatayet
Bonjour,

voici un copier-coller intégral du point de vue de la mairie, source: http://blog.petites-roches.fr/

Comme vous avez pu le lire sur ce même blog ou bien dans le bulletin municipal, le déploiement du compteur Linky est en cours sur le Grésivaudan et ce dernier est générateur de craintes. La commune de Saint Bernard a délégué la gestion du service publique d’électricité au Syndicat de l’Energie du Département de l’Isère (SEDI) depuis plusieurs mandats.

Ce service public de distribution d’électricité fait intervenir principalement trois partenaires :

l’autorité organisatrice (SEDI),
le distributeur (ENEDIS),
le fournisseur d’électricité EDF pour les tarifs réglementés de vente.

Aujourd’hui le déploiement du compteur Linky est opéré par ENEDIS dans des conditions définies en partenariat avec le SEDI. A ce titre, la commune a rencontré le SEDI afin d’aborder la question de ce déploiement et les méthodes parfois « cavalières » employées par ENEDIS ou ses sous-traitants pour la pose de ce nouveau compteur.

Le SEDI et la commune proposent donc que les habitants qui constateraient des abus ou bien des poses forcées sans consentement, se rapprochent de la mairie avec les éléments en leur possession afin d’obliger ENEDIS à respecter les clauses contractuelles et relationnelles en lien avec ce déploiement.

Nous vous invitons ainsi à relever par écrit :

La date, l’heure et le nom de la personne suscitant par téléphone votre accord pour le remplacement
La date, l’heure, la société et le nom de l’intervenant qui sera venu à votre domicile pour solliciter votre accord avant la pose du compteur (éventuellement la plaque d’immatriculation du véhicule intervenant)
Toute attitude non professionnelle de la part de l’opérateur ENEDIS ou de son co-traitant (appels téléphoniques abusifs, irrespect de la personne, violation de propriété, remplacement sans accord du compteur, etc…)

Ces éléments nous permettront d’interpeller le SEDI et/ou ENEDIS et de leur rappeler leur mission de service public conformément à leur obligation contractuelle et de droit.